Audrey face aux services médico-sociaux

 

 

je m'appelle Audrey et je suis maman de deux filles.

En 1994 j'ai mise au monde Océane une adorable petite fille. tout allait pour le mieux jusqu'à ce 4 décembre 1995 qui hélas était aussi l'anniversaire de mariage de mes parents. Océane a été prise de convulsions dues à une très forte fièvre , elle a eu une hémiplégie et elle est tombée dans le coma. Depuis ce jour là Océane n'est plus la même.

A sa sortie de l'hôpital Océane a eu un traitement anti-convulsif pendant 6 mois. Les médecins nous ont dit qu'elle n'aurait pas de séquelles. Ils se sont bel et bien trompés. A 3 ans Océane est allée à l'école maternelle. La maitresse ne comprenait pas son langage et ne voulait plus d'elle. Après insistance de ma part, elle l'a acceptée. A son entrée en cp océane n'a pas pu apprendre à lire et écrire. Trop de problèmes de langage, très grosse dyslexie, et dispraxie + troubles du comportement. Océane a été plusieurs fois hospitalisée. Elle était suivie par diverses institutions comme le cmp, cmpp, sessad. 

Leur conclusion : nous étions nous les parents les seuls responsables de cette situation et nous voulions faire de l'argent sur le dos de notre fille. Et surtout, il ne fallait pas se faire d'illusion, notre fille ne saurait jamais lire ni écrire.

Nous avons en 2002 changé de région et un neurologue a découvert que notre fille faisait de l'épilepsie partielle et que son cerveau était en souffrance depuis des années. Elle a eu un traitement adaptée, qui a ce jour est arrêté puisque Océane est guérie.

En 2006 nous avons eu des problèmes avec la directrice du sessad qui voulait nous enlever Océane soit disant parce que j'étais malade, oui j'étais bien malade j'ai contractée une maladie due à des troubl es du sommeil pendant 10 ans j'ai veillé Océane qui avait des crises d'angoisse et n'arrivait pas à dormir. Après avoir expliqué mon cas la directrice nous à laissé Océane. Mais la seule issue pour notre fille c'était qu'elle intègre un hopital psychiatrique faute d'autres structures. La loi de 2002 sur la réforme de l'action sociale et médico-sociale n'a jamais été appliquée pour venir en aide à ma fille. Je me suis débrouillée seule.J'ai donc quitté ce département pour qu'Océane puisse intégrer une école adaptée.

A ce jour Océane à 16 ans , elle est une jeune fille comme les autres et fort belle en plus.

En 3 ans du niveau cp qu'elle avait en cm2, elle est passée au niveau 6 e. Elle passe cette année le brevet des collèges et prépare un cap. Je ne regrette rien, et je referais tout cela si c'était à refaire.

A ce jour je perds mon emploi de fonctionnaire et je divorce et je ne suis pas sûre d'avoir la garde de mes filles ! Mais je suis entourée de personnes super sympas qui se battent tout comme moi pour faire valoir leurs droits .

Je remercie Séverine , Isa et Elod d'Alcass.

Ma situation peut être un jour la vôtre, ne baissez pas les bras et gardez la tête haute.

La vérité réussie toujours à vaincre.



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site