Rien n'est impossible dans la vie...

 

Cette page est consacrée aux combats qui ont été gagnés par l'équipe Alcass. Nous espérons qu'elle ne s'arrêtera pas là. Les combats gagnés par notre chef d'équipe avant notre arrivée à ses côtés y sont aussi notés. D'autres dossiers sont en cours d'étude et nous espérons qu'ils viendront rejoindre nos combats victorieux ici.

Nous précisons que notre chef d'équipe a subi des pressions et des tentatives d'intimidation pendant le déroulement de certaines de ces histoires avec la menace de se faire retirer son enfant si elle continuait "à se croire plus forte que les autres", en d'autres mots, si elle continuait à ridiculiser les services sociaux.

De plus, alors que le Directeur Général Adjoint de la protection de l'enfance de son département proposait à notre chef d'équipe en juillet 2008 de reprendre son poste sous l'autorité de ses services, grâce à son implication dans le dossier qui s'est soldé par une victoire le 29/04/09, la directrice de la PMI a refusé de la réintégrer en février puis avril 2009 se sentant ridiculisée par les 2 victoires consécutives du 01/10/08 et 29/04/09 remettant en cause les méthodes de travail douteuses de ses agents. Ses arguments pour lui refuser sa réintégration : "Vos ressentiments vifs envers le département nous empêchent toute collaboration".  A méditer...


4 Janvier 2007 :

Tentative de retrait d'enfant par un papa maltraitant à la maman.

Décision rendue en faveur de la maman.

Intervenant : Séverine D. 


13 Septembre 2007 :

Tentative de retrait d'enfant par une maman maltraitante au papa. 

Décision rendue en faveur du papa.

Intervenant : Séverine D.


1er Octobre 2008 :

Tentative de retrait d'enfant par un papa à une maman, avec rapport d'IOE en faveur du papa sur manipulations de celui ci.

Décision rendue en faveur de la maman. L'appel a été annulé par le papa 3 semaines avant la date d'audience. Une suite est en cours à la demande la maman au tribunal Administratif pour faire sanctionner les travailleurs sociaux. 

Intervenants : Séverine D et Katty L.


29 Avril 2009 :

Tentative de retrait d'enfant par le papa maltraitant à une maman. 

Celui ci ne voulait que la garde de son fils et non de sa fille pour pouvoir mieux le contrôler et le faire taire. Le 1er rapport des services sociaux est resté 5 ans au fond des tiroirs de l'assistante sociale chargée du dossier. Le rapport final ordonné par le JAF a été rendu en faveur de la maman. 

Décision rendue en faveur de la maman, avec reconnaissance des maltraitances subies par le garçonnet au bout de 9 ans de combat

Intervenants : Séverine D et Katty L.


13 Novembre 2009 :

Placement abusif d'enfant en foyer pendant 2 ans et demi.

Les 3 prémières décisions ont été rendues en faveur du placement. 

La décision finale a été rendue en faveur des parents, avec reconnaissance par la justice des pratiques douteuses des services sociaux pour justifier du maintien abusif de l'enfant en foyer.

Intervenant : Séverine D.


Février 2010 :

Situation de harcèlement subie par une maman par son mari qui était aussi son supérieur hiérarchique. La maman après avoir perdu son emploi se retrouvait sans ressource et était menacée de perdre la garde de ses enfants. Précédemment les services sociaux les avaient menacés de leur retirer leur fille. 

La maman et le papa ont entamé une procédure de divorce sans heurt. La maman a retrouver des revenus décents pour vivre et élever ses enfants.

Intervenants : Elod F, Isabelle A et Séverine D. 


12 Mars 2010 : 

Tentative de retrait d'enfant par une assistante sociale qui a voulu se venger des parents qui l'avaient réprimandée. Cette assistante sociale après avoir posé une ITT a porté plainte contre les parents pour ces "violences" l'ayant conduite à un arrêt de travail, a saisi le procureur et le juge des enfants en faisait passer ces parents allocataires à la COTOREP pour des parents dangereux.

Décision rendue en faveur des parents. Le tribunal a désavoué le rapport de l'assistante sociale. Les parents n'ont pas été reconnu dangereux. La HALDE et le tribunal administratif vont être saisis par les parents. Une enquête est ouverte pour vérifier le travail de l'assistante sociale (non respect du code de déontologie, violation du secret professionnel, discriminations). 

Intervenant : Séverine D.

 

4 mai 2010

Placement abusif d'enfant en foyer pendant 1 an.

Première décision rendue en faveur du placement sur un rapport mensonger d'une assistante sociale. 

La décision finale a été rendue en faveur du papa, après constatation par les nouveaux travailleurs sociaux des dysfonctionnements engendrés par le premier rapport mensonger.

Intervenant : Séverine D.

 

30 juin 2010

Placement abusif d'un enfant pendant 8 ans suite aux agissements du père, pervers manipulateur qui a refusé de payer la pension alimentaire laissant la maman dans une situation plus que précaire mettant en péril la vie de ses enfants. 

Toutes les décisions rendues jusqu'ici définissaient la maman comme inapte à s'occuper de ses enfants.

La décision finale a mis un terme à ce cauchemar ordonnant le retour immédiat de l'enfant auprès de sa maman après 8 ans de séparation abusive. L'ASE voulait lui retirer l'autorité parentale en demandant à la PMI d'accuser la maman de maltraitance sur sa jeune fille de 3 ans. Le juge a laminé les services sociaux et a pointer du doigts leurs abus. Il a ordonné une mesure AEMO de 6 mois pour renouer les liens mère-fils, mais n'ayant plus confiance aux services sociaux, le juge a demandé à ce que les professionnels chargés de l'AEMO soient encadrés par un autre travailleur social digne de confiance. 

Intervenants : Agathe C. (asso parents disqualifiés), Dan M. (asso SOS parents abusés), Séverine D.

 

 


 

 







 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×