La relation fusionnelle vue par les professionnels de la protection de l'enfance

 

 

Un des arguments les plus fréquemment avancés par certains de nos travailleurs sociaux et nos juges pour enfants en vue de nous arracher nos enfants est cette fameuse RELATION FUSIONNELLE malsaine que nous entretriendrions avec notre progéniture.


La relation fusionnelle qu'est ce que c'est ?

Il faut savoir que toute mère et son enfant pendant les 3 premières années de sa vie sont dans la fusion. Cette fusion s'estompe à l'entrée à l'école maternelle ou l'enfant commence a enrichir son cercle social avec ses copains, sa maîtresse etc...

Pourtant certains parents restent dans l'abus, bloquant l'enfant dans son développement social pour ne le garder rien que pour eux. Nous avons tous dans notre entourage ce cousin entre 40 et 60 ans qui est resté célibataire parce que ses parents ne lui acceptent aucune relation sentimentale de peur qu'il leur échappe.

Certains arrivent cependant à avoir une vie de couple, mais.... maman ou papa les appellent tous les matins à 7h pour savoir si "tu as bien dormi mon chéri  (ma chérie)?". Maman ou papa gèrent absolument tout dans leur vie, de leur entretien d'embauche à leur vie sentimentale, en passant par la pression sur l'éducation des petits enfants sans que l'adulte oppressé ne se rebiffe et ira jusqu'à cautionner en plus les actes de ses parents.  

Une relation fusionnelle c'est ça pour faire simple !!! 

Pourtant certains professionnels de la protection de l'enfance, des relations fusionnelles, ils en voient partout !!!! Ils sont devenus paranos de la relation fusionnelle. Ils doivent certainement choper au vol de leurs mille et une formations quelques termes techniques qui font intelligents à l'oreille comme "relation fusionnelle" ou "aliénation parentale" sans en comprendre exactement les tenants et les aboutissants ou sans faire preuve d'empathie, et ils les cuisinent à toutes les sauces.

Selon eux, vous êtes un parent fusionnel si : 

- Vous allaitez vos enfants : Alors que toutes les maternités reviennent aux bienfaits de l'allaitement sur la santé et le développement psychoaffectif de l'enfant (avoir son quota de tendresse mène l'enfant plus vite à l'autonomie), les services sociaux eux vous condamneront pour cela

- Vous aimez vos enfants : leur faire un câlin en regardant la TV, leur dire "Je t'aime" en les embrassant sur le front le soir avant de dormir, rire avec eux, jouer avec eux etc..., ce n'est pas bien. Les services sociaux trouvent cela très, très, très, très dangereux pour l'enfant. 

- Vous avez décidé d'être parent au foyer ou de travailler à domicile pour être disponible pour vos enfants afin de leur éviter des journées

d'école trop longues inadaptées à leur développement, les services sociaux trouvent cela très dangereux pour l'enfant. 

Par contre si vous prenez un chien, la SPA vous conseillera pour votre animal de compagnie de :

- Attendre que le chiot soit sevré de sa maman (allaité).

- Lui apporter tendresse et amour.

- Etre disponible pour lui la journée. 

- Ne jamais l'abandonner car un chien séparé de ses maîtres est très malheureux.

Si vous ne faites pas cela vous serez susceptible de tomber sous le coup de la loi pour cruauté envers un animal et verser des dommages et intérêts à la SPA. 

En résumé, pour ces professionnels, un enfant doit être moins bien considéré qu'un chien pour assurer son bon développement psychoaffectif. Sinon il vous sera retiré car vous serez vu comme un parent trop fusionnel. 

Si vous voulez être bien vu par ces professionnels il faut :

Donner le biberon (au bisphénol A + tétine en latex ou mieux en silicone) à ses enfants pour casser cette fusion malsaine de l'allaitement. Vous pouvez cependant tirer votre lait pour le mettre en biberon, moins pratique que le sein directement mais visiblement, si nous en croyons nos professionnels, plus sain pour l'enfant qui ne se lovera contre sa maman vicieuse et perverse, puisque l'odeur de maman et ses têtons naturels mettraient en danger la vie de votre enfant. Le top du top reste quand même le biberon avec...le lait maternisé des grandes surfaces ou mieux des pharmacies en "hypoallergénique". 

- Ne pas avoir de geste tendre avec son enfant, ne pas jouer avec lui, ne pas rire avec lui, ne pas lui dire "Je t'aime". Un geste ou des mots tendres et des rires selon ces professionnels peut avoir des conséquences graves sur le développement de l'enfant, jouer avec lui met du désordre dans la maison, lui faire des gâteaux "faits maison" reste le pire du pire puisque ça met du désordre dans la cuisine. Restez donc indifférent à votre enfant et surtout faites lui manger des surgelés et des gâteaux tout prêts (aux matières grasses hydrogénées) à tous les repas. Vous ne rentrerez alors pas dans la relation fusionnelle et ne risquerez pas de mettre la pagaille chez vous et vous faire retirer votre enfant à cause de votre manque d'hygiène. 

- Avoir un travail impérativement à l'extérieur de chez vous. Vous n'avez pas fait des enfants pour vous en occuper, mais pour payer une crèche, une halte garderie ou une nounou pour l'élever à votre place. Il faut le lever à 6h30 du matin pour l'amener à l'école à 7H15 à la garderie pour que vous puissiez être à l'heure à 8h au boulot. Il faut qu'il mange impérativement à la cantine afin d'avoir une vie sociale avec ses copains et manger tous les jours des plats "SODEXO" afin de le préparer à sa vie d'adulte. Votre enfant goûtera donc à tous les plats les plus improbables de la gastronomie française comme "du poisson à la ratatouille" ou encore "du poulet au riz...collant" et le sempiternel yaourt. Oublié le bon poulet basquaise, le filet de saumon au riz basmati avec sa petite sauce à la tomate et aux herbes fraiches et la bonne mousse au chocolat et les cookies de maman. Votre enfant vous attend le soir jusqu'à 18h15 à l'école, le temps que vous débauchiez. Après cette journée de 12h, votre enfant rentre avec vous pour faire ses devoirs pendant 1h (si vous n'avez pas la chance qu'il les fasse tout seul à la garderie), le temps que le plat familial de lasagnes surgelées chauffe au four. 19H30 à table, 20h00 au lit, demain on se lève à 6h30. 

Nous espérons que vous avez bien compris les consignes de nos professionnels : Traitez mieux votre chien que vos enfants, ne les allaitez surtout pas, ne vous en occupez pas, ne faites absolument rien qui puisse mettre du désordre dans votre maison, pas de jeu, pas de cuisine, et SURTOUT ne dites jamais "je t'aime" à vos enfants. Sinon vous allez vous les faire retirer pour avoir la mauvaise idée d'entretenir une relation fusionnelle malsaine avec eux, qui mettra en péril leur future vie d'adulte.

ET N'OUBLIEZ PAS : VOTRE FOYER N'EST PAS FAIT POUR Y VIVRE MAIS JUSTE POUR ETRE NETTOYE ET SURTOUT QUE RIEN NE TRAINE !!!! VIVEZ DANS UNE MAISON TEMOIN !!!! NON MAIS !!! 










 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site