Found at abmp3 search engi

Comment les manipulateurs pervers et les institutions de la protection de l'enfance détruisent la vie de nos enfants en toute impunité...

 

Suite aux attaques intempestives de mouvements ultra-féministes d'extrême droite à connotation sectaire, l'équipe originelle des "Abus des Services Sociaux" a été dissoute pour mieux se reformer. 

Afin de nous protéger et de protéger les familles, les membres de la nouvelle équipe ne souhaitent pas afficher leur nom sur notre site. 

Vous êtes nombreux (et surtout nombreuses), après avoir été broyé(e)s, par ces mouvements extrêmes, à revenir vers nous pour nous demander de l'aide. 

 En effet, ces mouvements ultra-féministes, n'agissant aucunement dans l'intérêt des enfants et des familles, n'ont de cesse...(lire la suite)

 

Ce site est dédié à  Aurélien, Clara, Justine, Nicola, Louis, Esteban, et tous les autres enfants pour qui nous nous sommes battus et nous battons encore pour faire respecter leurs droits les plus fondamentaux, qui ont été piétinés et bafoués par des institutions dont le rôle primordial est la protection de l'enfance. 

Une spéciale dédicace à nos ex conjoint(e)s qui ont raté leur vocation de marionnettiste ; à Mme F.V. Puéricultrice, Mmes G., C.D et F.P. Assistantes sociales, Melle L.T.Fausse assistante sociale, et à Mr P.D. Psychologue, Mr A.P. faux expert psychologue, Mme J.P qui ont fait un travail pour le moins déplorable, en mettant en danger l'équilibre de nos enfants par leurs mensonges. Et à Madame L. assistante sociale qui a violé le secret professionnel en colportant des mensonges pour couvrir ses collègues. 

Très grands remerciements à Mme Sylvette A. Conseillère en économie sociale et familiale et Mme Véronique N. Assistante sociale, Karine D., conseillère en économie sociale et familiale, à Léa Q., éducatrice spécialisée, à Guy B. eéducateur spécialisé, Chantal D. éducatrice pour enfants. Mille mercis du fond du coeur. Vous êtes un exemple à suivre dans ce beau métier. 

Merci aux différents magistrats qui ne se laissent pas aveugler par les rapports et propos mensongers de travailleurs sociaux sans scrupule.. 

Et MERCI, MERCI....à nos enfants !!

 

LA VERITE EST EN MARCHE ET RIEN NE L'ARRETERA (EMILE ZOLA)

 


IMPORTANT : Si vous avez fait l'objet d'une expertise psychologique (ou d'une enquête sociale menée par une assistante sociale ou un psychologue), vérifiez IMPERATIVEMENT si ce psychologue (ou cette assistante sociale) est inscrit sur le FICHIER ADELI. Pour le savoir, appelez l'Agence Régionale de Santé (anciennement DDASS) de votre département référencée ici. Si le professionnel n'est pas inscrit alors il n'a pas le droit d'exercer. Vous pouvez donc faire annuler ce rapport ou cette expertise avec cette jurisprudence de la cour d'appel de Grenoble à imprimer ici. Transmettez le directement à votre avocat et contactez nous car nous sommes en train de créer une liste de victimes de ces faux psychologues afin de mieux les défendre en masse. Attention, le fichier ADELI n'est pas un fichier de référencement des travailleurs sociaux, mais du personnel médical et paramédical. Mais les assistant(e)s sociaux(ales), sont eux les seuls travailleurs sociaux à dépendre de ce fichier. Les éducateurs n'y sont pas inscrits. Les enquêteurs sociaux non plus, sauf s'ils sont psychologues ou assistants sociaux. 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

ENFANTS EN SOUFFRANCE....LA HONTE !

REPORTAGE FRANCE 5, septembre 2014   

 

Résumé : Enquête sur l'Aide Sociale à l'Enfance et cet univers opaque où la loi du silence règne. Pendant deux ans, les journalistes Alexandra Riguet et Pauline Legrand ont cherché à comprendre ce système et ses problèmes. En 2011, plus de 7,5 milliards d'euros de l'argent des contribuables ont servi à cette structure. Mais les drames et les faits divers se multiplient : un directeur d'association touchant notamment plus de 9000 euros de salaire, en plus des milliers d'euros de frais personnels pris sur le budget de fonctionnement, ou encore un pédophile, déjà condamné, engagé comme veilleur de nuit d'un foyer hébergeant des mineurs. Les manques et l'inexistence de contrôles des établissements ou des familles chargés de cette protection de l'enfance restent nombreux.

Pour voir le reportage sur Youtube, cliquez sur l'écran ci-dessous :

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

SCANDALE A L'ASSOCIATION OLGA SPITZER A PARIS ET REGION PARISIENNE. OU COMMENT UNE ASSOCIATION MANDATEE PAR LES TRIBUNAUX POUR PLACER NOS ENFANTS AGIT EN TOUTE ILLEGALITE AVEC LES DENIERS DES CONTRIBUABLES DEPUIS 90 ANS.

 rapport-sur-l-illegalite-de-l-association-olga-spitzer.pdf rapport-sur-l-illegalite-de-l-association-olga-spitzer.pdf


 Selon la Cour des comptes dans son rapport publié le 1er octobre 2009, les dysfonctionnements de la protection de l'enfance concerne environ 300 000 jeunes pour une dépense annuelle brute d'environ 6 milliards d'euros. Pour mémoire ça équivaut à 39, 35742 milliards de Francs. Des commentaires ?


Bienvenue,

Si vous êtes en train de lire ces quelques lignes, votre problème est alors certainement le même que celui que nous avons rencontré en passant dans les "rouleaux compresseurs" des institutions s'occupant de la Protection de l'Enfance, qui nous marqueront à vie.

Que vous soyez un homme ou une femme, vous avez partagé la vie d'une personne qui vous a fait subir des violences physiques et/ou psychologiques. Vous avez donc vécu une séparation conflictuelle, hautement anxiogène et les services sociaux n'ont rien compris à votre situation. 

Ils vous ont fait passer pour le bourreau, avec la complicité de votre ex conjoint(e) manipulateur(trice) en établissant des faux rapports d'enquête sociale, des fausses expertises psychologiques...Plus vous vous insurgez, plus vous passez pour le (la) méchant(e) et plus vous êtes séparé(e)s de vos enfants, qui sont maintenus soit aux mains du parent maltraitant, soit placés abusivement dans un foyer de l'Aide Sociale à l'Enfance ou une famille d'accueil sur décision de justice.

Personne ne vous entend, personne ne vous écoute. Vous êtes face à un mastodonte qui ne bat même pas un cil, immobile. Le poid de l'institution vous écrase et détruit vos enfants, mais elle refuse de se remettre en question. 

Que faire ?

Malheureusement, ce n'est pas en cherchant à vous défendre que vous réussirez à enrayer cette situation, mais c'est surtout en comprennant le fonctionnement des institutions, qui, dans ces dossiers qui dysfonctionnent, agissent de la même manière que votre ex, c'est à dire dans la manipulation et la destruction, dans le seul but de ne pas perdre la face.

Comment ces institutions qui ne connaissent pas les règles légales encadrant leur travail (loi du 5 mars 2007  réformant la protection de l'enfance) pour protéger nos enfants s'appuient ils sur une légende datant de 970 avant JC, Le Jugement de Salomon, pour traiter leurs dossiers (c'est le premier qui cède qui gagne) en faisant fi de tous les textes du legislateur  depuis....ouhhhh...au moins 969 avant JC ?

Comment grâce à de l'abus de pouvoir  ils nous arrachent nos enfants et nous détruisent en nous retirant toute dignité, toute citoyenneté, toute identité sociale en bafouant non seulement les droits de l'Homme mais aussi les droits de l'enfant en nous empêchant de nous défendre ?

Comment et pourquoi les enfants issus de couples en séparation conflictuelle sont leurs proies privilégiées ? Comment alimentent-ils les conflits au lieu de faire signer des contrats de coparentalité ? contrat-de-coparentalite.pdf contrat-de-coparentalite.pdf

Comment s'allient-ils à un parent maltraitant ou incestueux pour détruire l'autre parent afin de lui retirer son enfant ?  

Comment, car c'est leur gagne-pain, fabriquent ils des cas sociaux, mettant la santé et la sécurité de nos enfants en péril pour les jeter en pâture à des juges décisionnaires (Juges des enfants, JAF)  afin de renflouer les caisses de l'ASE (Aide Sociale à l'enfance) grâce aux retraits et aux placements ?

Comment mettent ils à l'écart des parents bienveillants en les faisant passer pour des personnes violentes (principalement les pères) ou  des malades mentaux (principalement les mères) afin d'avoir toute l'emprise sur les enfants ?

Comment laissent-ils le parent maltraitant dans sa toute puissance, afin de lui laisser la liberté de détruire sa famille ?

Comment aliènent ils nos enfants, en nous empêchant de les voir, en les instrumentalisant, en cachant les courriers, interdisant toute communication téléphonique afin de couper tout lien parents/enfants dans le but de les rendre adoptables par une classe sociale favorisée en mal d'enfants ?

Comment sont ils aussi manipulateurs que nos ex conjoint(e)s et mettent ils sur la touche leurs collègues humains et compétents afin de ne pas entraver leurs plans machiavéliques ?

Comment nos enfant, avenir de notre pays, ne sont pour ces "professionnels" peu scrupuleux que des "enfants tirelires" ?

Nous allons, au fil des pages de ce site, essayer de répondre à ces questions pour vous permettre de trouver les meilleures solutions afin de sortir vos enfants de l'enfer dans lequel ils ont été poussés et pour vous permettre de vous reconstruire.

Les services sociaux regorgent d'excellents professionnels. N'hésitez pas à vous tourner vers eux si vous êtes face à un de leurs collègues peu scrupuleux. Eux, vous aidront...

Ne baissez surtout pas les bras ! ne cessez jamais d'avancer, la victoire n'est peut être qu'à un pas ! 

Nous vous souhaitons BON COURAGE dans ce combat ! 

 

Pourt tout renseignement vous pouvez contacter par la rubrique "contact".

 

 

Vous êtes le 199099ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×